Make your own free website on Tripod.com


Dans ce pays l'impossible
est possible et le possible
est impossible.Retenez bien
cela et vous ne serez pas
etonné.Ou plutôt vous serez
etonné qu'on puisse
encore s'etonner de
quelque chose.

( Justin L'herisson)

L'incontournable réconciliation



En Haïti, la réconciliation est un mot quasi-inexistante . En effet, la plupart des Haïtiens ne savent même pas la signification de ce mot. Pure paradoxe. À l'ère actuelle s'il y a une chose qui peut briser le cercle vicieux dans lequel le pays s'engouffre de plus en plus c'est la réconciliation. Tout le monde s'entend sur la nécessité de cette réconciliation; mais quand on parle des conditions, dans lesquelles elle doit se faire , les opinions divergent .

Certains croient qu'il faut avant tout pardonner, d'autres pensent qu'il faut avant tout punir. Quelle est la meilleure réflexion ? Qui a raisons ? Personne ne peut répondre à cette question que le peuple lui-même. Dans cet éditorial , nous allons opiner sur les préalables d'une réconciliation. Une réconciliation est-elle possible en Haïti ? Si oui dans quelles conditions ou plutôt à quelles conditions ? Comment cette réconciliation doit-elle se faire ? Devrions-nous pardonner à Emmanuel Constant à cause de cette réconciliation ? Voila le genre de questions , aux quelles cet éditorial propose des réponses conciliantes avec la réalité haïtienne .

Depuis même avant notre indenpance le pays était divisé en deux clans. Le clan des mûlatres et celui des Noirs. En effet , dans les années 1802 , Toussaint Louverture cherchait a unifier ces deux clans. Mais il avait echoué avant un consensus.Le problématique qui entourait le peuple noir et le peuple mûlatre en Haïti existe encore. Bien qu'en Haiti , il n'existe pas de guerres claniques comme dans certains pays, mais au niveau politique la situation demeure tout de même tendue entre les deux groupes.Le pouvoir constitue le seul lieu où la bataille était possible. Avec l'accession de François Duvalier au pouvoir les choses allaient changer. Quand ce dernier a reusi tout un exploit, en créant sa propre bourgeoisie, mieux connu sous le nom de la bourgeoisie " duvalieriste" . Cette bourgeoisie a été fondée par Duvalier lui-même. Elle se composait en majeure partie des noirs , on peut l'appeller aussi la bourgeoisie "noiriste " . Souvent les personnes faisant partie étaient des pauvres; elles ont recu une faveur de Duvalier et voila maitenant qu'elles sont au rang des dominés. La creation de cette bourgeoisie datait de 1960. A cause des faveurs qu'elles ont recu de Francois Duvalier ces personnes etaient entiers vouées au régime. Elles le defendaient ce régime avec férocité.

L'oppréssion existait déjà en Haiti; mais après l'occupation amérecaine elle etait devenue plus grande. Car pendant leurs occupations ces derniers ont ouvert une academie militaire. Cet instution était la presence de la domination américaine en Haïti. L'armée était la seule force militaire presentesur le terrain; car la police et l'armée etait une. Souvent les policiers et les soldats se sont livrés à des actes arbitraires. nombreux sont les soldats qui ont profité de leur autorité. Mais il faut mentionner que cette repression n'etait pas institutionalisé, c'etait plutot les actes de quelques soldats corrompus !

Dès son accession au pouvoir , en 1956 , Francois Duvalier ferma l'academie militaire. Beaucoups d'Haïtiens applaudirent en disant c'etait un mauvais coup pour l'administration américaine. Mais , sou peu, il forma une milice qui, selon lui, etait responsable de sa sécurité. Cette milice exécutait les ordres de Duvalier. Elle avait tout le pouvoir au detriments de l'armée bien sur. Durant 1956 à 1986, nombreuses sont les personnes qui ont été exécutées par cette milice. Nombreuses sont les mères qui ont perdus leurs enfants. Sous les ordres De Francois Duvalier cette milice touturait, exécutait, maltraitait, tous ceux qui se sont opposés au regime duvalierien. Cette milice c'etait la repression elle-même. Pendant ce temps l'armée d'Haïti ne pouvait rien . Elle n'avait plus de pouvoir. Elle etait reduite en une symbole.

Mais cette milice a été dementelée lors de la chute du regime duvalirien en fevrier 1986. Maintenant elle est bien plus qu'une idée qu'une force imposante. Après le dementerlement de la milice macoutisme, l'armée a repris le pouvoir. Sous l'égide du général Henry Namphy une junte militaire gouvernait le pays. Le peuple a repris confiance dans l'armée. Mais un an plus tard l'armé trahissait cette confiance, lors d'un election le 29 novemvre 19987, quelques macoutes avec la complicté de l'armée on tués plusieurs personnes à Port-au-prince. De 1986 à 1994 les forces armées et certains groupes paramilitaires , ont tués plus de 10 000 personnes. Le chiffre est grand, mais ce n'est pas une exagération ni abération, c'est plutôt une approximation. Heureusement en 1994 cette armée a detruite avec l'aide hypocrite des Américains. Voila en gros ce que les tontons- Macoutes et l'armée ont fait en Haiti. Maintenant , il nous proposent la reconciliation.

Après tant de crimes, et tant de cruautés, ils nous proposent la réconcilaiton ! C'est abbérant!Ils essaient d'echapper à la justice au nom de la reconciliation! Une reconcilition est-elle possible dans ce genre de situation ? En effet, une reconciliation est possible entre les Haitiens. Cette reconciliation doit se faire entre les Haitiens. Le peuple Haitien decidera quand il desira reconcilier. Les haitiens decideront quand ils devront pardonner à Emmanuel Constant ( ce qui est ,a mon avis, improbable ). Oui, une reconciliation est possible en Haiti, mais elle se fera si et seulement si, les Américains decideraient d'extrader Emmanuel Constant vers Haiti; quand Michel Francois, Philipe Biamby, Raoul Sedras, Frankc Roumain, Alix Silva, Henry mac-Charles ,Henry Namphy, Jean claude Duvalier, et tous leurs complices seront jugés.

Il ne saurait y avoir un état de droit dans un pays où l'imputé est de mise.

Oui une reconciliation est possible, mais elle ne se fera pas à l'américaine. La C.I.A ne s'en melera point. Cette reconciliattion sera possible quand les assassins de yves volel, Serge Vilard, jean Mari-Montès , Mireille Durochers Bertin, Antoine Izmery, Jean-Marie vincent, Guy Malary, Jean Yvon Toussaint, Jean Paul Claude et tous les autres victimes du camp des tenèbres seront jugés .Cette reconciliation se fera pas dans l'impunité. Il est évident que ceratins criminels ne seront jamais jugés, quand on sait que le General Raoul Sedras, Emmanuel constant et d'autres Macoutes connu travallaient pour la (C.I.A.) depuis 1986 .O n peeut se demander si le coup d'Etat du 30 Septembre 1991 et les trois ans qui l'ont suivis etait- elle une mission pour ces agents de la (C.I.A.)? Raoul Sedras travaillle-t-il encore pour la C.I.A au Panama? Emmanuel constant continue-t-il sa mission dans la rue de New York? Beaucoup de questions , mais peu de reponses.

Peuple Haitien, il est venu le temps de tourner une page de votre histoire. Il est venu le temps de prendre en main votre destin. La reconciliation offre un point depart pour un veritable changment politique. Que les erreurs du passé ne soient pas oubliées afin de les eviter dans le futur. Peuple Haitien, ayez toujours le discernement,de faire la différence entre des ennemis et des amis. Ayez toujours la tête froide quand il est venu le temps de triompher! La justice d'abord et la reconciliation aprés. Dieu rend vous prospères.

Dans une société démocratique:
la bourgeisie n'est pas assoiffée
de prillèges ,les politiciens de pouvoirs,
la masse populaire de justices;
et les politiciens rassasiés de pouvoirs
comblent le besoin de justices de la
masse populaire avant le besoin de
privillèges de la bourgeoisie. Car
la bourgeoisie est toujours en
quête de privillèges aux detrimens
de la masse populaire.

Buissereth Levy