Make your own free website on Tripod.com

L'explosion démographique et économique de Saint-Domingue:

Au début des année 1690 ,la colonie était à peine jeune, il y avait seulement quelques villes : Cap-Haïtien, Les cayes, Saint-Marc et bien d'autres. La colonie était aussi à peine habitée: selon un recensement ordonné par le gouverneur Douancey, On comptait : 1521 propriétaires, 450 femmes blanches ,500 enfants blancs, 487 domestiques, 1579 engagés( Les engagés ou les trente-six mois étaient des Européens qui furent incapables de payer leur voyages pou venir dans le nouveau monde. Alors ils offraient leurs services, aux Capitaines des bateaux, pour période de trente-six mois. Après leurs 36 mois de services , ces personnes débarquent dans le nouveau souvent très bredouilles. Ils peuvent devenir flibustiers au Boucanier, selon leurs choix), 2400 Esclaves noirs , et 210 mulâtres ou affranchis. A cause de sa petite population saint Domingue était peu productif aux yeux , de la même poule, la France.

Mais la situation va changer radicalement , quand Saint-domingue commençait à susciter de l'intérêt en France.Les Colons français venaient par milliers s'y établir. C'est ainsi, dans les années 1750, la population de la colonie était de 287806 êtres vivants. La répartition se faisait comme suit: 20438 colons blancs, 5897 Affranchis, et 261471 esclaves noirs. Cette << boum >> démographique va aussi contribuer à une explosion économique sans précédente.

Cette << boum >> démographique entraînait avec elle , une très grande expansion économique. Dans les années 1768 , la colonie comptait 605 plantations de sucres, 3390 d'indigo, 10050 cocotiers, 63625 chevaux, 9324 bétails, et 6300000 bananiers. La rentabilité de la colonie ne sera plus compromise. Les gens étaient prospères. Tous les produits de la colonie étaient exportés vers la France. Dans les années 1772,on envoyaient en France: 47 000 tonnes de sucre brut, 24 000 tonnes de sucres blanc, 38 000 de café, 35 000 de cotons. A chaque jour, les bateaux partaient de plus en plus nombreux de Saint-Domingue pour se rendre à Saint malo, la Rochelle, et plusieurs autres regions françaises. Les produits venant de Saint-Domingue représentaient 300 000 livres , environ 25 p. cent du commerce totale de la France.

Tellement la prodution de Saint-Domingue augmente ,les Français ont imposés la pacte coloniale qui donnait à la France faire le droit exclusive de du commerce avec Saint-domingue. Cette pacte interdisait également l'industrialisation de Saint-Domingue. Donc on donnait à Saint-domingue un Caractère agricole. Par la pacte coloniale, les Français avaient également interdit aux colons de Saint domingue , de faire << affaire >> avec les autres pays. Les français avaient également imposé un baisse de la production, selon eux, Saint-domingue en produisait plus que la métropole (la France)pourrait en consommer. Personne ne put rester indifférent devant l'importance de Saint-domingue c'est ainsi en 17793 L'abbée de Muray , fit ce discours devant la l'assemblée constituante: << Si vous n'aviez plus le commerce exclusif de nos colonies pour alimenter vos manufactures, pour conserver votre marine, pour entretenir l'activité de votre agriculture, pour acquiter vos échanges, pour subvenir a besoins de luxe, pour tenir à votre avantage la balance de votre commerce avec le reste de l'Europe et l'Asie , je le dis hautement le royaume serait perdu sans retour >>. En effet ,sans la pacte coloniale qui obligeait les colons français à avoir comme partenaire commercial seulement la France, ce pays serait foutu!

Comme vous pouvez l'imaginer, la pacte coloniale avait fait des mécontent chez les colons français , beaucoup de mécontent. Si au début les choses allaient de bon train pour la France , si au début il a put s'approprier de toutes les richesses de la colonie, s'ils ont saigné à blanche la colonie. Mais dans les prochaines décennie les choses vont prendre une toute autre tournure; car les colons de Saint domingue songeaient à accéder à leur autonomie. La plupart d'entr'eux songeaient même à l'indépendance. Mais les colons se trompèrent loyalement puisque les Affranchis pensaient également à obtenir leur droits civiles qui leurs sont dus. Les Esclaves noirs de leur côtes ne demandaient pas plus que leur liberté, liberté que leur refuse catégoriquement les Colons de Saint-domingue. Cette situation confuse, va faire de Saint-domingue une colonie en pleine ébullition et la contribution que la prise de la Bastille à apporter à cette lutte était prépondérante. En effet, le révolution française en 1789, allait apporter une nouvelle aspiration à chacun de ces groupes ci-hauts: Chacun comptait de tirer profit de cette situation. Bref , après explosion démographique et économique sans précédente, une periode révolutionnaire commença à Saint-Domingue.