Make your own free website on Tripod.com


<< Souvent la compréhension de son histoire
est le meilleur outil dont un peuple puisse se
disposer pour se réconcilier >>.
(Buisserth Lévy)


La haïne empêche souvent la reflexion.





Introduction :

L'histoire de la république débuta bien avant sa découverte. En effet, depuis avant l'arrivée des Espagnols ; les Indiens, les premiers habitants de l'île, avaient une culture, une organisation politique et même une organisation géographique, qui étaient complètement les leurs . Les Indiens vivaient à leur aise , ils cultivaient la terre, ils pratiquaient la chasse, ils étaient heureux. Il ne se préoccupaient guère des richesses matérielles. L'histoire ne révéla aucun dispute entre les anciens Haïtiens avant la découverte.

Pendant un matin ,un événement allait se produire et cet événement changera radicalement le quotidien des Indiens. En ce matin , du 5 Décembre 1492, trois<< choses >>allaient perturber ce paisible matin, les deux bateaux de Christophe Colomb accosta sur l'île. Les Indiens perturbés par ces instruis accouraient à leur rencontre. Une fois arrivés sur l'île, les Espagnols l'ont pris en possession en le baptisant<< Hispagnola >> . Les Espagnols n'avaient tardé à exploiter les richesses de l'île . Ils ont pris de l'or , des arbres précieux , et même quelques habitants de l'île furent capturés et emmenés en Espagne. Sous peu, les Indiens se sont assujettis à l'esclavage dans les mines d'or comme ils n étaient de grands travailleurs , ils mouraient par milliers. Ceux qui s'étaient opposés , étaient pendus. quelle injustice!.

Mais la situation ne resta plus comme auparavant . En effet ,dans les années 1625 les Français débarquèrent à Saint- Christophe et commencèrent à se rivaliser avec les Espagnols. Les flibustiers Français chassèrent les bateaux Espagnols. Après plusieurs années de disputes, ils parvinrent à un traité, le traité de ryswick par lequel les Espagnols cédèrent à ses rivaux une tiere occidentale de l'île

Avec le départ des Indiens , bien des années avant la traité de ryswick , pour les remplacer, les Espagnols firent venir des ,< Noirs >d'Afrique. Les noirs qui furent d excellents travailleurs. Les Noirs ont même pris partie dans la guerre entre les Espagnols et les Français. Après le traité , les Français et les esclaves noirs se sont installés dans la partie occidentale de l'île . Peu après, les noirs ont pris le goût à la liberté , et une période révolutionnaire commença. Pendant cette période révolutionnaire, le climat de terreur et de répressions que les Français imposent; la fusillade; la pendaison; le mépris; ne font qu 'augmenter l'audace des noirs et les inspirer le mépris à la mort. Les Noirs de Saint- Domingue avaient une seule chose en tête obtenir leur liberté. La période révolutionnaire dura environ un siècle, soit de 1702 à 1804. Après plusieurs de combat et de ruses les Noirs de Saint-Domingue qui ont été importés dans un but commercial , mirent les Français dehors dans le pays et acquièrent leur indépendance.

Depuis cette indépendance , la république d'Haïti a fait du chemin, commencé par le jour d'indépendance , passé par l'occupation américaine et fini par la monarchie des Duvalier , le pays en a connu des présidents. Des présidents que l'histoire ne peut pas omettre de citer . Des événements historiques fâcheux il en existe dans l'histoire haïtienne. On peut même dire que durant cet époque les Haïtiens n'étaient pas capables de s'auto diriger.

Mais depuis l'accession du pays à la démocratie , les choses ont biens changé ;les Haïtiens ont prouvé qu'ils étaient prêts à tout pour, améliorer la situation de leur pays. Cette volonté de changement s'est manifesté en maintes reprises: par le départ du Duvalier (fils) par la révolte populaire en février 1986, et celle du général Phrospère Avril , en avril 1990, et enfin par l'élection de Jean-Bertrand Aristide le 16 Décembre de la même année. Malgré la volonté du peuple pour changer les choses, les forces anti-changement ne lâchent pas de prises. En effet, les Tonton- macoutes ont rappliqué en asseyant de prendre le pouvoir dans la nuit du 7 janvier 1991, las encore la révolte populaire a eu raison de la situation en faisant échouer le projet. Le 7 février 1991 le président élus rentrait en fonction . Mais moins de 7 mois plus tard , soit le 30 septembre 1991, les Tonton-macoutes et les forces impérialisme ont répliqué en renversant le président . Le peuple voulant se révolter s' est vue massacrer par les militaires. Le président de le république réfugia au Venezuela. Il passa trois ans en Exil.

Pendant ces trois années, le peuple a du beaucoup souffert, car le président exilé a demandé un << Embargo commercial >> dans le but de forcer les militaires à quitter le pouvoir; paradoxalement c'est le peuple qui en soufrait car les militaires étaient soutenus par les Republicains des Etat-unis. Après plusieurs années, soit une période de trois ans , les Américains ( o.n.u) ont décidé de rétablir l'ordre constitutionnel dans le pays.

Cependant l'espoir n'a fini pour le peuple haïtien, qui s'apprête à tourner une nouvelle page de son histoire. Des Haïtiens , songent maintenant à oublier le passé afin de mieux préparer l'avenir ,le peuple haïtien est prêt à se réconcilier, mais cette réconciliation doit se faire sans l'impunité car les forces anti-changement doivent payer pour les crimes qu'ils ont commis dans le pays. Le but de ce site d' histoire n'est pas de blesser les veilles blessures historiques du peuples haïtien , mais plutôt d'informer le peuple de son histoire , de les faire comprendre les erreurs commises dans le passé afin de les éviter dans le future.

Haïti avant la découverte
Avant sa découverte ,c'est à dire avant l'arrivée des colons Espagnols , la république d' Haïti avait une bonne organisation politique . Le pays était divisé en cinq en caciquats. Chaque caciquat était dirigé par un chef souverain comme appellait < CACIQUE >. Les sujets de chaque caciquat obéissaient aveuglement à leur chef. Les cinq principaux caciquats étaient : le Marien, le Maguana, le Maraguana, le Xaragua et l'Higuey . les principaux chef étaient: Cotubanama , surnommé le << Farouche >> à cause de sa taille géante, pour le Higuey; Bohechio qui gouvernait le Xaragua; Guarionex qui gouvernait la Maguana; Guacanagaric , qui gouvernait le Caciquat dans lequel les Espagnols ont débarqué, le Marien ; et enfin Caonabo, celui qui qui resista farouchement aux colons espagnols ,pour le Maraguana. Malgré cette division géographique les Indiens ne se battaient pas concernant le limites des Caciquats , car les richesses matérielles importaient peu à leurs yeux. Ils preféraient cultiver la terre et d'adorer tous les << objets >> de la nature.

Les Indiens étaient très religieux , ils adoraient : le soleil, la lune , les arbres , les animaux ,et les sources d'eau. Ils faisaient aussi beaucoup de cérémonies religieuses, pendant lesquelles ils pouvaient sacrifier des vies humaines à leurs dieux.

Les Indiens utilisaient du tambour, du lambic, et la musique pour se divertir. Il faisaient souvent des danses a caractère religieuses. Car deux choses les intéressaient: plaire à leur dieu , cultiver la terre. Ils cultivaient; le manioc, des patates, de l'igname, du mais , pour se nouurir. Ils habitaient de petites maisons faites de hamacs souvent couvertes de feuilles de palmiers. Ils ne portaient point de vêtements , les adultes barbouillaient leur corps de la teinture rouge , d'un fruit appelé << roucou >>, les enfants se promenaient à corps nus. Quand Christophe Colomb débarqua dans le pays , les Indiens étaient au nombre de un million cinq cents milles.

Haïti après la découverte :

De la découverte à l'esclavage :

En accostant sur l'île , un événement fâcheux allait arriver aux Espagnols , un de leurs trois bateaux fit naufrage près du mole Saint-Nicolas. En débarquant dans le Marien , le Cacique , Guanagaric leur accueillait chaleureusement . Les Espagnoles arrivaient à communiquer avec les Indiens grâce à une jeune qu'ils ont rencontrés sur leurs chemins . Colomb utilisait les débris de la Pinta pour construire un fort. Avec l'aide de Guacanagaric ,Colomb réussit à trouver quelques Indiens consentants de l'accompagner en Espagne afin de prouver ses exploits au Roi Ferdinand et à la reine Isabella . Puisse que un de leurs trois bateaux fut détruit tous les Espagnols étaient incapables de retourner en Espagne. Colomb a donc decidé de laisser 39 Espagnols dans le nouveau monde. Les Espagnols laissés , habitaient le fort construit avec les restes de la << Pinta >> , le Fort de la << Nativité >>. Colomb repartit pour l'Espagne.

A son retour dans le Marien, avec mille cinq colons espagnols, Colomb chercha vainement le Fort de la Nativité, il approuva une grande tristesse en apprenant de son fidèle hôte ,Guacanagaric , l'incident subvenu lors de son absence. Colomb revint à Saint-Domingue avec le titre de vice roi du nouveau monde, en terme plus clair cela veut dire l'administrateur en chef de l'île. Les Espagnols qui accompagnaient Colomb ne pensaient pas comme lui , car la cupidité leur envahissait . Bientôt tous les Indiens du Marien sont mis dans l'esclavage.
Les Indiens étaient obligés de travailler dans les mines d'or au grand profit des Espagnols et à leur détriment car ,ils n'étaient pas accoutumés avec ce genre de travail. La plupart d'entr'eux mouraient de chagrin et de fatigue.

Caonabo vit les injustices commises par les Espagnols , pour s'argumenter , fit alliance avec le Cacique du Maragua, Guarionex. Les deux hommes réunissaient plus de deux cent milles guerriers et attaquèrent Nueva Isabella , ville fondée par Betholomé, frère de Christophe colomb. Colomb était forcé de supprimer cette opposition farouche venant de la part du Caonabo et Guarionex . Pour commencer son projet , il envoya deux cent fantassins et vingt cavaliers Espagnols conquérir le Maragua. La rencontre entre la petite armée Espagnole, se fit dans la ville de Real vega . Las, moins de deux cent fantassins et vingt Cavaliers Espagnols , ont massacrés plus de deux cent mille guerriers. Colomb passa ensuite à la deuxième phase de son proget , l'arrestation de Caonabo. Un jeune Soldat , Ojeda , fit charger de réaliser ce projet embitieux. Pour arrêter Caonabo, Ojeda va utiliser la ruse puisque la force ne suffisait pas . Les espagnols ont invités Caonabo de venir à Isabelle pour signer la paix, ce dernier était méfiant au debut , finira par accepter . Caonabo se rendit , sans hésiter à Isabella , à peine arrivé , il fut arrêté . Les Espagnols ont décidé de l'envoyer pour l'Espagne pour y être jugé pour trahison , il mourra en mer , lorsque le bateau qui lui transportait fit naufrage. Mais les Indiens n'étaient pas au bout de leur sort, car Colomb allait être destituer de ses fonctions par Bodilla . Ce dernier dirigea la colonie pendant deux ans et il fut assassiné.

Le successeur de Bobadilla fut Nicolas Ovando , un jeune soldat intrépide. En arrivant à Saint Domingue il ordonna de suprimer toute résistance possible et d'augmenter la tâche des esclavages indiens. De plus, il était plus cruel envers les esclaves Indiens .

L'esclavage des Indiens , leur révolte , leur départ pour le Méxique et l'arrivée de Noirs :

A peine arrivé dans la colonie ,Nicolas Ovando décida de conquérir le Xaragua. Il décida de s'occuper lui-même de la reine Anacaona, encore là, la ruse fut utilisée. Ovando annonça une visite cordiale à Anacaona, la reine du Xaragua, veuve de Caonabo et soeur de Bohechio. Les indiens du Xaragua qui étaient peu méfiants envers les Espagnols acceptèrent leur invitation. Ils les ont accueillis avec la plus grande cordialité. Les indiens donnèrent une fête pour souhaiter la bienvenu aux Espagnols. La reine Anacaona , voulant accueillir elle-même ses invités était présente lors de la cérémonie. Les Espagnols ne tardaient pas à arrêter la reine Anacaona et en partant ils mirent le feu dans la maison où se déroulait la cérémonie. La reine Anacoana fut pendu sur la place publique dans les rues de Léogane. La réduction du caciquat de la Xaragua achevée , tous les Indiens se sont reduits à l'esclavage.

Mais la ténacité et l'ambition de Nicolas Ovando ne s'arrêta pas là. Désormais le caciquat du Higuey était l'objet de sa convoitise. Les Espagnols ont tentés en maintes reprises de conquérir l'higuay , mais le Cacique du caciquat , Cotubanama, leur offrait une résistance farouche. Les sujets d'Higuay défendaient courageusement leur Caciquat , car ils ont compris la situation avec la mort du Caciquat du Nizaragua ,Caonabo , et celle de la reine du Xaragua Anacoana. Cependant ,ils ne pouvaient pas résister bien longtemps car les Espagnols étaient biens plus armés qu'eux . Ils ont rendus l'armes après un combat acharné. Le cacique du royaume se réfugia à l'île de la Saona (maintenant l'ïle de la Tortue) , Jean Esquibel, qui était chargé de la conquête du Higuay, le poursuivit et il fut capturé et pendu. Avec la défaite du Higuay ,les Indiens << Hispagnola >> furent complètement réduits à l'esclavage. Car l'autre caciquat le Marien , ne résistait pas aux Espagnols . Les Indiens qui étaient libres ,paisibles et calmes sont maintenant prisonniers dans les mines d'or, Une période de silence historique demeura , Jusqu'l'arrivé sur scène , du Cacique << Henrie >> fils du Cacique du Bahoruco, tué dans la bataille du Xaragua.

Les exploitsdu Cacique << HENRI >>:

Comme nous l'avons mentionné plus haut , les Indiens n' étaient pas de grands travailleurs, mais les Espagnols les poussèrent à travailler très dur dans les mines d'or. A cause de cela , ils mourraient en grand nombre. Mais la situation des Indiens ne resta pas inchangé . En effet, après quelques décennies d'esclavage, leur libérateur est arrivé : Le Cacique << HENRIE >> . Le cacique << HENRIE >> était un jeune esclave qui avait pour maître, un jeune Espagnols ,cupide, capricieux audacieux et ambitieux , Valensuela. Henrie qui avait pris le goût à la liberté se révolta contre son maître et réfugia dans les montagnes du Bahoruco. Les autres esclaves Indiens ne tardèrent pas à l' imiter.

Peu à peu , les Indiens se sauvèrent de leur maître et allaient rejoindre le cacique << Henrie >>, sous peu les sujets du cacique << Henrie >> étaient au nombre de trois milles. Les Espagnols ont beau d'essayer de conquérir le Bahoruco, mais ils n'ont jamais reussi. Les sujets du Bahoruco n'attaquaient pas les Espagnols, mais à chaque attaque ils se defendaient. Chaque bataille que les Espagnols ont provoqué , fut pour les Indiens du Bahoruco ,un moyen de se procurer de nouvelles armes ,car à chaque victoire les Indiens s'emparent des armes des Espagnols tués. De plus en plus le royaume du Baohuruco grandisse ,ils n'ont jamais été aussi nombreux. Les Espagnols étaient incapables de vaincre les sujets du Cacique << HENRI >> , aucune de leur stratégie n'a donné le résultat escompté, la défaite du cacique << Henri >> . De plus en plus , le mouvement de la révolte du cacique << Henri >> prenne une importance accrue, les Espagnols commencèrent à avoir peur.

La peur des Conquérants Espagnols se traduit par deux choses . Première chose, ils ont invité les Indiens à négocier la paix. Deuxième chose, ils ont nommé , un médiateur le père Charles Quint. Le père Charles Quint était ,un ami des Indiens , le cacique << Henri >> surtout. Charles Quint n'avait pas tarder à trouver un compromis, le père Charles Quint leur proposa de poser l'arme en échange de la liberté ,mais ils doivent remettre les esclaves marrons au sauvages aux Espagonls ; Le cacique << Henrie >> accepta la proposition. Les Indiens avaient enfin retrouvé leur liberté , ils s'étaient installés dans le Boya , où ils formaient une entité politique bien différente , peu à peu ,ils sont partis pour le Méxique et d'autres pays proches de l'île.

L'arrivée des noirs d'afrique dans la colonie: Mais le départ de Indiens ne signifie pas la fin de l'esclavage dans la colonie. En effet, les Espagnols ne tardaient pas à trouver des remplaçants . Pour se faire ,ils ont importés des Noirs venus d'Afrique . Avec l'arrivée des Noirs, les affaires des Espagnols commencèrent à aller de bon train ,car les Noirs étaient des vaillants travailleurs . Leur rentabilité dépassait largement celle de Anciens esclaves indiens. Même le transport des Noirs coûta pas beaucoup , car ils voyageaient dans des conditions lamentables , un grand nombre d'entr'eux moururent pendant le voyage. La route vers l'esclavage était longue et pleine de danger , dans la gave de négrier, l'expression << mourir de faim >> avait pris tout son sens. Une fois arrivés , dans le nouveau monde les Noirs étaient vendus dans une vente aux enchères. C'était le début d'une autre période dans l'histoire de la république d'Haïti. la période , où les Noirs furent les esclavages des Espagnols dans l'île demeure une période de mystères , à ce que je sache je n'ai trouvé aucun document qui la relate en détails, voir même en tout. Parce que les Espagnols avaient abandonné, la traite ,<< la traite de noirs >>.
Le départ des Espagnols pour Cuba : Moins de décennies après l'arrivé des Espagnols ,l'île n'est plus ce qu'elle était au par avant. Les Espagnols se sont appropriés de toutes les richesses du pays sans compter. Pour les Espagnols , l'île qu'ils appelaient le paradis , n' était plus capables de fournir la quantité d'or voulus. Bien sûr que le pays avait d'autres potentiels économiques ,mais les Espagnols étaient tellement obsédés par le désir de trouver de l'or, que cela leur avait échappé.

En 1511, coup de théâtre, on venait de trouver de l'or à Cuba; c'était l'euphorie . La majorité des Colons Espagnols de la colonie , ont parti pour Cuba , dans les années 1535 il resta quelque six mille Colons de dans l'île. La majorité des Espagnols sont partis laissant derrière eux une île en même détruite et riche. Détruite par les atrocités qu'ils y ont commises , et riche par sa capacité agricole.

Le débarquement des Français, un changement radical:

Avant les Espagnols étaient les seuls colons dans la colonie , ils n'avaient aucun rival , ils faisaient la pluie et le beau temps . Toutes les richesses matérielles du pays de l'or , des épices précieuses, des objets de grandes valeurs leur appartenaient.Mais tout va changer, car les Français vont débarquer dans la colonie. En effet, en mars 1625 , les premiers Français débarquèrent à Saint- Christophe et déclarèrent la guerre aux Espagnols . Désormais , les Espagnols avaient un rival , car le jour de leur débarquement les flibustiers français commencèrent à faire la chasse aux bateaux espagnols. La guerre entre les deux pays ,pour la colonie , devenait tout d'un coup imminente . Avec le débarquement des Français dans la colonie les choses allaient prendre une autre tournure. Les Espagnols étaient désormais obligés de se cohabiter avec les Colons Français. Une cohabitation qui leur obligeaient à céder une tiere occidentale de l'île à leurs rivaux par la traité de Ryswick. Avec cette partage les colons Français avaient obtenu le gros lot, puisque ils ont gardés les esclaves noir avec eux. Pendant la période de 1625 et 1789 , les choses allaient très bien pour les Français , car à cet époque , les bateaux partaient de plus en plus nombreux de Nattes , de Paris , de la Rochelle , de Saint malo pour se rendre à Saint Domingue, pour y retourner avec des cargaisons de vivres , de lingots d'or, des objets précieux, des cotons, des animaux , des cannes à sucres , etc.

Contrairement aux Espagnols, les Français ne se préoccupèrent pas seulement de l'or ou d'autres objets précieux, ils se préoccupaient aussi de la richesse agricole du pays . Ils étaient stupéfaits devant le rentabilité de cette terre: des épices qui prennent 6 mois à se cultiver en France, sont prêts dans de 6 semaines dans la nouvelle colonie. Les Français ont décidé d'exploiter la richesse agricole de la colonie. Ils ont décidé également de mettre une infrastructure plus organisée que celle des Espagnols, ils ont mis en place un gouverneur , des comtes etc. Le départ de la majorité des Espagnols pour Cuba ; dans les années 1635 il ne restèrent que 6000 colons espagnols dans l'île, ils sont partis pour Cuba parce qu'on venait de faire une importante découverte d'un mine d'or las-bas; leur a grandement facilité la tâche. Ils ont mis en place des mécanismes pour acheminer les récoltes vers la France: ils ont construits des ponts , des routes des ports. Ils ont fait de Saint-Domingue ,un véritable métropole économique de la France.

Les Français vivants à Saint-Domingue , étaient divisés en quatre groupes sociaux: Les Grands Colons qui étaient souvent de grands cultivateurs; les petits commençants comme les petits boutiquiers on les appelait souvent << Blancs manants >> ; les boucaniers qui faisaient la chasse et cultivaient des fois une petite parcelle de terre ; et les flibustiers qui parcouraient les mers et faisaient la chasse aux bateaux Espagnols. Ces quatre groupes sociaux étaient les principaux composants de la colonie.

Les Grands cultivateurs étaient de grands colons très riches qui possédaient une grande habitation , plus de 50 hectares , et beaucoup d'esclaves qui travaillaient à leurs comptes. Ils avaient un grand rôle à jouer, sur le plan économique et même politique, dans la colonie . Sur le plan économique ils étaient les seuls responsables de la rentabilité de la colonie et sur le plan politique , les gouverneurs de la colonie étaient souvent choisi parmi eux . Leur influence étaient très grande , sur toutes les décisions administratives prises en France touchant la colonie. Les colons formaient une entité sociale bien distincte des autres. Ils formaient en quelque sorte la bourgeoisie de la colonie.

Les petits commerçants étaient pour leur part très pauvres , ils rentrent dans la colonie pour trouver une nouvelle aspiration. Souvent ces petits commerçants arrivent d'Europe sans métier ,aucun argent à investir. Le commerce au détail, était alors leur issue de secours. Ce groupe de colon était souvent méprisé par les Grands Colons qui les donnait, par moquerie ,le surnom de << Blanc manant >>. Contrairement aux Grands Colons cultivateurs ,les personnes faisant parti de ce groupe social n'ont aucune grande habitation et aucun esclave. Ils n' avaient aucune influence que ce soit sur l' administration de la colonie .

Les boucaniers étaient de leur coté ,de vaillants chasser . Il arrive des fois qu'ils cultivent une parcelle de terre juste pour se nourrir , car les boucaniers n'avaient pas de femmes ni d'enfants. Ils possédaient un << boucan >> sur lequel , ils font parfumer leurs viandes d'où leur provient le nom de boucanier. La plupart de ces boucaniers n'ont été même pas capables de payer leur voyage, ils arrivent dans la colonie avec l'intention de trouver une vie meilleure, puisque à l'époque le << nouveau monde >> était une nouvelle aspiration pour tous les Européens. Ce groupe social constituait une couche sociale très importante de la société coloniale car ils n'étaient très nombreux.

Les flibustiers quant à eux , étaient d'excellents guerriers. En effet , lors l'arrivée des Français se sont eux et les aventuriers qui ont déclaré la guerre aux Espagnols . Il faut le mentionner ,la guerre entre les Espagnols et les Français pour Saint-Domingue , coïncidait avec la guerre entre les deux pays en Europe. ( - Vous avez sûrement déjà entendu parler de la fameuse double Siège d' ARRAS ).L'organisation des flibustiers était comme une grande confrérie au sein de la quelle chacun avait un rôle bien déterminée à jouer.

Au delà de ces quatre groupes sociaux , il y avait un autre groupe social plus nombreux et plus important dans la colonie , c'est le groupe social formé par les esclaves et les Affranchis. Ce groupe est souvent oublié par certains historiens qui comptent, avec médiocrité et partisannerie, l'histoire du pays , qu'ils gémissent dans leur solitude qui sont les leurs. Ce groupe social était plus important que les quatre autres réunis . La prospérité et le développement de la colonie reposait sur leur épaules . La prospérité des colons reposait sur leurs épaules . Mais ce groupe social était le groupe le plus maltraité , le plus humilié , le plus exploité , de tous les autres . Leur vie n'était pas facile , ils étaient importés dans un but exclusivement commercial. Mais leur goût à la liberté , leur poussèrent à obtenir leur autonomie, bien des années après.