Make your own free website on Tripod.com


<< Souvent la compréhension de son histoire
est le meilleur instrument dont un peuple puisse se
disposer pour se réconcilier >>.
(Buisserth Lévy)

La Caducité du parlement, L'I.R.I mécontent.



Dans tous les pays démocratiques il existe ce qu'on appelle "l'équilibre instutionnelle". Cela veut dire que chaque institution a un rôle bien defini.Ce principe assure une certaine autonomie ,voir même une certaine indépendance, à chaque institution dans un pays. Cependant cet "equilibre institutionnelle" est un principe enchassé dans la constitution du pays en question , par conséquent sa suprématie est constitutionnelle. Cependant la constitution d'un pays prévoit d'autres prérogatives à lesquelles ce principe constitutionel est assujeti. En Haiti,notre constitution prevoit un tel principe, à savoir, "l'équilibre institutionelle". Le president du pays vient tout juste de reconnaître la caducité de la 46ème legislature , comformément à la loi électorale de 1995,(voir à ce propos loi electorale 1995) loi à laquelle les reglements des élections ont été assujeties.Certains éléments de la 46ème crient au "coup d'état ",tandis que d'autres applaudissent. Pour mieux comprendre cette situation confuse je vous propose une analyse politique approfondie.


Haiti est un monde de paradoxes et de contrastes. Un monde paradoxal où la frontière entre l'imaginé et l'imaginaire est quasi-inéxistante. Nos politiciens laissent libre cour à leurs imaginations en s'évadant de la réalité haïtienne. Cela dit, pour comprendre la décision du Président Préval, il faut rémonter en décembre 1990, date à laquelle Jean Bertrand Aristide fut élu president de la république d'Haiti. Il jouissait, et jouit encore, d'une charisme extrordinaire auprès de la masse Haitienne. Cet homme Charismatique, sans le vouloir, a entrainé le peuple a Haitien dans un veritable "enfer". A chaque élection , Jean Bertrand Aristid s'identifie à un parti politique. En 1990 par exemple, il appartenait au F.N.C.D(front National pour un changement et la démocratie), il s'était présenté comme Candidat à la presidence. Rien de mal à cela, mais lors des elections lesgislatifs, la masse populaire s'est fait avoir par certains politiciens malhonnêtes.

La victoire du parti politique (F.N.C.D) , aux élections legislatifs de 1990 ,etait en réalité la victoire d'un seul homme, Jean Bertrand Aristid. En effet, Certains electeurs ne savaint meme pas le nom des Candidats, ils votaint tout simplement pour le Coq (Aristid). Donc certains candidats ont profité de la popularité de Jean-Bertrand Aristid pour se faire elire. Après le "Coup d'état" du 30 septembre 1991 , ils n'ont pas Hesité à montrer leur vraies couleurs au palement. Certains ont meme appuyé formellement le régime "putchiste". Le deputé Josué Lafrance par exemple, a recu des miliers de dollars en pots-vins afin de se prononcer en faveur du régime militaire. Des deputés comme josué Lafrance, Dulu Brutus, et leur accolytes ont ainsi profité pendant trois ans aux pot-vins des republicains.Poutant ces deputés ont elus avec a peu près 90% de voix dans certains cas. Ils etaint elus sous la baniere d'un parti politique apuyé majoritairement par la masse populaire. Ils ont tout simplement profité de la popularité d'un seul homme, qui , à humble mon avis, ne s'y connait pas en politique.

Le même cénario s'est produit lors des elections legislatifs de 1995. L 'ancien pêtre a appuyé cette fois-ci le parti O.P.L(organisation politique Lavas; devient aujourd'hui organisation peuple en lutte.)Certains Candidats incompétents arrivent à acceder au parlement grâce au parti (.o.p.l ). Une fois arrivés au parlement ces elements bloquaient toutes les activités du parlement. Le gouvernement était a toutes fins pratiques incapables de fonctionner.Les palementaires de l'o.p.l retardait la ratification d 'un premier ministre. Pourtant ces parlementaires ont été élus par le peuple haïtien.

Il faut, en toute reserve, mentionner que les parlementaires de l.o.p.l n'etaient que des marionnetes dans les mains des Republicains. L'instabilité politique haïtienne est une des atouts des republicaisn des Etats-unis pour les elections qui auront lieu en l'an 2000 aux Etats-unis. Ces méchants essaient, à tout prix, de créer un climat d'instabilité dans le pays. Ainsi , ils vont affirmer que le president Clinton a echoué en ce qui concerne Haiti.

C'est dans ce contexte que les republicains des Etats-unis, par le biais de l'I.R.I, ont liquidés des miliers de dollars en pots-vins à cetains elements de l'assemblée legislative. En retour, ces deputés devaient bloquer toutes les activités du gouvernement. Ils refusaient de ratifier les programmes economiques du gouvernement. Devant l'impuissance de son gouvernement l'ancien premier ministre Rony Smart demissionait. Par la suite ils ont refusé de ratifier un autre premier ministre. Le president Preval a fait plusieurs choix: soient Eric Pierre, Hervé Denis et Jacques Edouard Alexis; les deputés de l'O.P.L refusaient categoriquement, sans aucune raisons valables , de donner un vote de confiance à ces personnes.

Ces deputés esseyaient , en fait, d'obtenir la démission du president Preval avant la fin de son mandat presidentiel. Si le president preval avait demissioné, ils allaient declarer des élections anticipés. Le but c'était d'empêcher Jean-Bertrand Aristid de se representer comme Candidat, car la constitution haïtienne prévoit une periode minimale de 5 ans avant qu'un ancien president puisse se presenter comme Candidat. Idéalement ils esperaient declarer les élécions au mois Decembre de cette année.

Mais leurs plans sont tombés à l'eau , quand le 11 janvier dernier (1999) le president Preval a reconnu la caducité du parlement. Bien sur , on peut critiquer la décision. Car cette décision constitue une decision partisanne. Cela constitue , en effet, un jeu de chats et de souris dans lequel les deputés de l.O.P.L , les republicains des Etat-unis et l'instance presidentielle Haitienne sont angagés. La decision du President est constitutionelle , j'en doute pas, mais on peut facilement deviner que le Président laisserait l'assemblée lesgislative terminer son mandat si tout allait bien ent'eux. La decision du president, à savoir la reconnaissance de la caducité de la 46eme legislature,constitue un mauvais coup pour les Repuclains. L'I.R.I est en furie contre le president. Les deputes de l'O.P.L doivent maintenant trouver une autres stratagème pour atteindre leur but qui consite à créer un climat d'instabilité dans le pays.

Cette situation délicate aurait pu être avité, si Jean-Bertrand Aritid avait reflechi avant de s'aventurer sur la scène politique Haitienne. Il ne sait donc pas tirer des leçons. Apres les demagogies des deputes du F.N.C.D, Jean-Bertrand Aristid n'a pas su tirer des léçons. Saura-t-il en tirer avec les deputés de l.O.P.L. ? Maintenant il a formé un autre parti politique à savoir "fanmi lavalas" , la même situation se repètera-t-elle ? Maintenant, Mon cher Aristide , Vous avez une responsabilité envers la masse haïtienne, celle de scrupter à la loupe le passé de vos candidats . Vous serez tenu , personnelement, reponsable si une telle situation se repète lors de la 47eme legislature. Le peuple haitien prend des notes. Mais il faut savoir qu'il vous font confiance aveuglement.Ayez le dicernement de reflechir avant d'agir.

Buissereth Levy.